le phénoxyéthanol

IMG_0214

Bonjour,

J’ai parfois du mal à comprendre la différence entre le « naturel » et le « bio », ainsi que les labels….

Certaines marques ne vont pas faire la démarche pour avoir le label « bio », car pour eux, avoir un produit 100% naturel c’est suffisant. Pourquoi pas. (Puis un label, ça se paie).
Puis il y a les marques qui ont des supers compositions mais où un seul ingrédient pèche (en bout de liste), en l’occurrence un conservateur chimique appelé phénoxyléthanol ( le conservateur à éviter chez les bébés car soupçonné d’être un perturbateur endocrinien.)
La présence de ce conservateur empêcherait au produit d’avoir le label bio, ainsi que celui slow cosmétique. De plus ils ne peuvent pas se prétendre 100%naturel. (Chose qu’en principe ils ne font pas !)
J’ai eu le cœur serré quand on m’a proposé un super partenariat pour la marque Jurlique, disponible maintenant aux galeries Lafayette. Je m’explique :

J’ai tout d’abord reçu le mail de proposition. Je demande des renseignements complémentaires, la dame me répond qu’elle est seulement un intermédiaire, qu’elle ne connait pas la composition des produits, qu’elle me propose donc que j’aille vérifier par moi-même la composition sur le site des Galeries Lafayette (qui au passage est très bien fait, la plupart des compositions y sont !)

Je suis allée voir vite fait la composition de différents produits car je ne savais pas lequel j’allais recevoir. Je dis « vite fait » car mon erreur est d’être allée voir 3 compositions et de lire en travers les ingrédients (enfin, de lire les 5 premiers ingrédients).

J’ai accepté ce partenariat. Quelques jours plus tard je reçois un magnifique coli, d’une valeur dingue en plus !

Le soir, je décide de vérifier la composition grâce au site la vérité sur les cosmétiques. Et là, je tombe sur mon fameux Phenoxyéthanol dans 2 produits sur 3. Bim bam boum.

Je vais chercher sur le site des galeries lafayette pour voir la composition des autres produits. Et c’est là que je comprends MON erreur.

Par exemple ce produit la : la crème de jour réparatrice à la rose ne contient pas de phenoxyléthanol.

Alors que celui-i la crème de nuit éclaircissante en contient.

Que faire ?! Est-ce si dangereux et si mal d’avoir ce conservateur dans nos produits de beauté ?

Je vais donc à la rencontre de Julien Kiebeck, qui m’explique en toute simplicité l’impossibilité de labéliser un tel produit.

Je fais mes recherches sur le net, je trouve « que pour bébé, c’est vraiment à éviter », « pour les adultes ça passe ! »

Voila. Je vous ai tout dit. Je ferais une revue complète sur ces produits, car d’après moi la marque a été transparente et c’est de ma faute si j’ai reçu un produit qui ne convient pas à la ligne éditoriale de ce blog (naturel et bio) !
Plusieurs produits de la marque sont cleans. (Avec mon œil de blogueuse et non pas d’experte !)

PS : après avoir contacté la marque, elle m’explique que dans ces deux produits, le phénoxyléthanol est présent à moins de 1% (0.9 et 0.8 suivant les produits), qu’il l’utilise contre les contaminations microbiennes, dans le cadre légal de la loi. Voilà, je les remercie vraiment d’avoir pris le temps de répondre à mon e-mail, maladroitement écrit avec un anglais approximatif !

Des informations sympas sur le phénoxyéthanol sont présentes sur internet,par exemple içi et içi !

IMG_9218

1 commentaire sur “le phénoxyéthanol

  1. Article tres intéressant !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *